Pourquoi se former à la sécurité incendie ?

En dépit de tous les efforts consentis par les entreprises, il n’existe pas de risque zéro en ce qui concerne les incendies. En effet, peu importe la présence de dispositifs de sécurité, de matériels de secours ou même de solutions de désenfumage des locaux, dès lors qu’un incendie survient, les dégâts sont difficilement maitrisables. Pour déjouer les statistiques, il est important de faire suivre à vos salariés des formations en sécurité incendie. Voici l’essentiel de ce qu’ils y apprendront. 

L’apprentissage des bons gestes en cas d’incendie

Dès que le feu est déclaré dans une partie d’un immeuble, il n’est pas rare de voir le personnel se ruer vers les sorties disponibles. Or, ce mouvement de panique est loin d’être productif. En effet, entre les piétinements, les étouffements et les dysfonctionnements subis des systèmes comme les ascenseurs, il est impératif d’enseigner à tous, les bons gestes à adopter en cas d’incendie. 

Dans une formation sécurité incendie, vous apprendrez qu’il faut éviter d’utiliser les ascenseurs et privilégier les escaliers. Vous découvrirez également que dans ces moments, il faudra un serre-file à la fin du cortège de collègues et un guide-file pour indiquer la sortie prévue pour le secours. Ce dernier vous conduira au lieu de rassemblement. Découvrez cette formation incendie et vous saurez en sus comment venir en aide aux blessés en attendant les secours. 

L’entrainement à la manipulation des outils

Durant les cours, vous serez entrainé au maniement des outils tels que les extincteurs et les alarmes. Il vous sera enseigné les lieux précis où ces derniers sont positionnés dans l’entreprise. De même, vous connaitrez comment localiser le balisage et actionner l’alarme. Vous aurez également droit à un support de cours écrits dans lequel les connaissances à acquérir seront regroupées. 

Il convient de préciser que dans une entreprise innovante, les différents exercices pratiques d’évacuation devront être organisés avec régularité. De même, toutes les fois qu’un nouveau salarié sera engagé, il faudra réaliser à nouveau le stage.